• Nathalie Gayet

Petit avant goût de la rentrée littéraire...

"Et d’un seul bras, la sœur balaie sa maison"

De Cherie Jones

Aux Editions Calman Levy


Le décor : la Barbade, ou autrement dit le Paradis

Les protagonistes : Lala et Mme Whalen. Deux femmes noires, l’une vit dans un quasi dénuement, l’autre a épousé un homme blanc et riche. Elles sont pourtant voisines.

Le même homme va faire basculer leurs destins, chacune de son côté de la barrière sociale invisible et pourtant bien présente, elles vont devoir se battre pour survivre et de recréer…


Cherie Jones décrit comme personne le sordide de la misère au soleil et le destin de ceux que l’on appelle les déshérités, les malchanceux. Elle raconte le doute, la perte et l’espoir, les destins que l’on croit tout tracés, sans échappatoire possible, le comment les personnes se « ratent », malgré tout

Les personnages de Cherie Jones sont puissants, fragiles et attachants, son écriture un uppercut salutaire




36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Géantes